Rechercher
  • Marion Wolff

Stress et sophrologie: quelle solution offre-t-elle?


Le stress est une réaction physiologique et psychique en réponse à une situation anxiogène. On distingue habituellement deux types de stress.


Le premier est un stress intense et rapide: la situation peut être ponctuelle et générer un stress aigu passager. Le corps produit un pic hormonal, s'accompagnant de diverses modifications physiques (accélération cardiaque, sueur...). Puis le corps retrouve son état d'homéostasie et rééquilibre les effets du stress.


Mais la situation stressante peut aussi être habituelle, s'installer et produire un stress dit chronique. Ce deuxième type de stress est parfois moins aigu mais plus constant; il s'intègre alors au mode de vie et pourtant ses effets sur la santé sont importants.



Dans les deux cas, la sophrologie peut considéralement aider, et cela à trois niveaux.

Au premier niveau, il s'agit de diminuer les conséquences négatives. Ainsi bon nombre d'entre nous  mettent instinctivement en place des stratégies pour atténuer les effets délétères du stress (sport, supplémentation, sommeil, congés...). Ici, la sophrologie peut être utilisée dans un premier temps comme un outil de récupération et de relaxation aux effets immédiats. En effet, un quart d'heure de sophrologie a -entre autres- les effets sur le corps et l'esprit de deux heures de sommeil récupérateur . Mais la sophrologie ne se limite pas a une simple technique de relaxation, elle offre bien plus.


A un second niveau, il est utile d'acquérir des outils permettant de diminuer voire d'éliminer le stress lui-même. Ici, la sophrologie propose des protocoles variés pour gérer le stress en amont et en situation. Le fait de travailler sur le corps, de se relier à lui, de ressentir ses tensions avec une vraie présence, d'activer des ressources, d'apprendre à respirer sont autant d'apprentissages à la fois simples et terriblement efficaces que la sophrologie permet de mettre en place.


Enfin, à un troisième niveau, il s'agit de s'intéresser aux causes du stress pour aller au coeur du problème: est-il pertinent et souhaitable de mettre en place d'éternels palliatifs si le problème de fond subsiste? Ici la sophrologie n'apporte aucune réponse toute faite. C'est à chacun d'évaluer ses choix. Elle permet cependant de faire un travail profond et ouvert pour se relier à ses valeurs personnelles et au sens subjectif de l'existence. Ainsi chacun est plus libre, plus conscient et peut trouver la voie plus harmonieuse qui lui convient.


En définitive, la sophrologie permet  d'appréhender efficacement les deux types de stress (aigu ou chronique), et ce, aux trois niveaux envisagés (conséquences, gestion, existentiel). Pourtant, si elle propose effectivement des techniques utiles et efficaces, la sophrologie est bien plus qu'un ensemble de techniques de relaxation ou de développement personnel. En réalité, elle est une démarche éminemment existentielle et d'inspiration phénoménologique pour trouver la voie propre à laquelle chacun aspire profondément.




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout